L’entreprise Allemande à l’origine de Jumia

En avril 2018, Jason Njoku, fondateur de Iroko.tv publiait un article sur médium, dans lequel il soulevait, avec beaucoup d’humour, ces interrogations concernant Jumia;

Jumia has raised $767m from some notable investors including MTN, Millicom, CDC and Axa. They are burning this money and showing modest growth [and has lost $148m in 2017] . As a Nigerian I think this one has entered a spiritual realm. I have been suspecting this of this Oliver fella [Jumia CEO] for some time now. Walk with me. He makes crazy announcements ‘Jumia is a proven winner’, ‘IPO this year, ‘113% y-o-y growth’ etc. etc. Think about it. Who else in Nigeria talks like that? Nigerian billionaire business men. Always making pay dirt whilst their company is burning or distressed. Oliver and Jumia is out-Nigeria-ing us local Nigerians.

In summary Oliver and Jumia, are either using Jazz or washing money?

I literally don’t understand nor have a scientific explanation on how they are getting that boat-load of money in Africa. FYI — I don’t believe they are washing money. So they must be entering forest.

J’ignore ce que ce dénommé Oliver fait de son temps libre, mais une chose est sûre, il est inutile de chercher à comparer des startups fondées en Afrique, par des locaux, à Jumia pour la simple est bonne raison qu’il ne s’agit pas du même championnat.

Lorsqu’il y a quelques semaines le magazine Forbes a nommé Kylie Jenner “youngest self-made billionaire” de l’année, on était à peu près tous d’accord pour dire que le titre ne tenait pas la route. Loin de moi l’idée de lui retirer ses droits, tout hustle mérite un certain respect, mais dans cette même liste se retrouvait Oprah Winfrey.

Dans notre cas, Jumia est Kylie Jenner.

Mais commençons par le début, les ressemblances entre ces deux entités vont plus loin.

Comme Mademoiselle Jenner, Jumia a été incubé au sein d’une famille riche, prospère et très maligne à savoir Rocket Internet.

Rocket Internet est l’un de mes accélérateurs préféré au monde. Ce qu’ils font retourne du génie. Simple, efficace, et discret.

Fondée en 2007 par trois frères allemands, Marc, Oliver et Alexander Samwer (toujours une histoire de famille, remarquez-le),  Rocket Internet est une société qui  incube et investit dans des entreprises issues d’Internet ayant des modèles d’affaires éprouvés. De manière plus pratique, cela signifie que ces jeunes hommes copient les modèles d’affaires d’entreprises américaines/européennes. Ils les intègrent dans un nouveau marché. Grâce à leurs réseaux et leurs expériences, ils investissent de très importantes sommes d’argent afin de faire proliférer leur business. Et une fois que la compagnie est bien établie, ce qui leur prend entre 4 à 9 ans, ces gentlemen revendent leurs parts au plus offrant.

Oliver+Samwer+Rocket+Internet+Launches+IPO+9DfAetDJMUyl
Tels des mousquetaires rentrant du combat, les frères Samwer se tiennent ici à la bourse allemande après l’une de leurs nombreuses IPO.

Tout comme Kylie Jenner, les frères Samwer n’ont pas peur d’utiliser les idées d’autrui tant que cela leur permet d’atteindre leur but : faire de l’argent.

Tout a commencé en 1999, lorsque les frères décident de répliquer le modèle d’affaire d’eBay en Allemagne et renomment la compagnie Alando. 100 jours après le lancement de la compagnie, ils la revendent à 43 millions de dollars US à eBay. Fort de leurs réussites ils retentent alors l’expérience avec Zalando, une copie de Zappos. En 2014, Zalando est évalué à 5.3billion d’euro. Entre temps, en 2010, Rocket Internet a lancé CityDeal, un clone de Groupon, une startup américaine.CityDeal s’est développé si rapidement en Europe que Groupon a fini par l’acheter seulement cinq mois après son lancement. Le deal exact n’a pas été partagé, mais selon plusieurs sources, on peut supposer que le montant se situe aux environs de 150 millions de dollars.

Depuis cela, Rocket Internet a aidé à lancer 70 entreprises, dont Jumia.

Et en ce qui concerne Jumia, voilà ce qui s’est passé. Rocket Internet a :

1. Engagé un CEO, CFO et COO.

Le CEO construit l’équipe, fait le marketing et stimule les ventes. Le CFO gère la croissance des revenus et la consommation de trésorerie. Le COO s’assure qu’ils aient un entrepôt assez grand et que les colis sont livrés.

Lorsque l’on demanda à l’un des frères Samwer quels sont les critères qu’ils utilisent afin de choisir leurs exécutifs, il répondit ainsi:

Ollie Samwer asked himself where he could find the most insecure and biggest overachievers. He knew that type came from Goldman and other consultant firms, and that they had the pedigree that made it easier for him to raise money – every investor respected these employees because they had the same background.

Dans le cas de Jumia, il s’agit de Jeremy Hodara (ex McKinsey), Sacha Poignonnec (ex-McKinsey) et Jérémy Doutté (également ex-McKinsey).

** le nom des founders varie d’une source à l’autre. Sur la page wikipédia de Jumia, les noms annotés sont ceux des managers de Jumia Nigeria, des Nigérians. Est-ce afin de donner l’impression que c’est une compagnie montée par des Nigérians ou une simple erreur de compréhension ?

2. Choisit quel startup cloner.

Ici, leur objectif était évidemment de créer un site d’e-commerce en Afrique. Leur déploiement dans plus d’une dizaine de pays montre bien leurs intentions de créer un commerce panafricain.

When we looked at the African market a few years back, we realized that there are no big online players. We saw a big opportunity: the reason Africa is not more developed is not due to a lack of demand, but to a lack of supply. – Jeremy H., Co-CEO

3. Effectué une rapide expansion et dépassé la concurrence.

Leur expansion s’effectue à deux niveaux :

  1. Se développer de manière géographique : ils ont commencé en 2012 au Maroc, en Égypte et au Nigeria, en 2014 ils se sont étendus au Kenya et en Côte d’Ivoire, et en 2018 on les retrouve dans près de 23 pays africains.
  2. Créer une plus grande offre de produits, ou abaisser les prix pour détruire la concurrence. Pour pouvoir baisser les prix il faut avoir les poches larges, et comme disait Jason Njoku plus haut, Jumias has boat-load of money.

 

Nous pouvons rajouter à ces trois points le fait que grâce à leur expérience, Rocket Internet arrive à déterminer les aspects sur lesquels leurs compagnies doivent se concentrer. De plus, dans une interview les frères Samwer ont également reconnu qu’ils dépensent en moyenne 5 ou 6 millions de dollars en deux ou trois mois pour faire démarrer le projet, puis par la suite 20 millions de dollars par mois pendant quatre ou cinq mois. En moins d’un an on parle de près de 26 millions de dollars dépensés.

Vous comprenez bien que boooon, il s’agit d’une ligue tout à fait différente.

Plus sérieusement, je considère qu’il y a beaucoup à apprendre des frères Samwer. Tout entrepreneur ayant de l’expérience sait qu’une idée en soi ne vaut pas grand-chose si elle n’est pas adéquatement exécutée. Le plus important dans nos contrées, à mon avis, est de cesser d’essayer de réinventer la roue et davantage d’executer avec nos moyens.

Je vous conseille vivement de passer à travers les liens recommandés que je vous présente plus bas. Je les ai classés par ordre d’importances, certains d’entre eux expliquent en détail le processus de clonage de Rocket Internet. Cela donne matière à réflexion.

Si je devais résumer le Kage Bunshin no Jutsu de Rocket Internet en quelques points, se serait les suivants :

  1. Engager/Travailler avec des personnes hautement qualifiées ayant un historique de succès. Un historique de succès ne signifie pas forcément que cette personne à travailler à Google ou chez Goldman Sach. Ce que vous recherchez ce sont des green flags,  une personne ayant occupé des postes de leaderships (ex.: président d’une association), d’excellents résultats scolaires, des projets effectués sur le long terme (preuve de persistance) etc. etc.
  2. Choisir un marché avec une haute barrière d’entrée. Ce point est à mon sens possible que dans deux cas; si vous avez un produit hautement supérieur à ce qui existe ou si vous avez beaucoup d’argent à dépenser pour distancer vos concurrents. Le produit dans ce cas se doit d’être très avancé d’un point de vue technologique et protégeable soit par un brevet soit par secret industriel. Avoir un produit avec un design particulier par exemple n’est pas un avantage concurrentiel.
  3. Exécuter rapidement. Un point qui m’a marqué dans l’un des articles que j’ai lus est que chaque semaine les CEO devaient appeler Ollie Samwer et lui faire un récapitulatif de leurs croissances. Dès le début du projet, des KPIs étaient choisis. Je compte écrire un article sur le thème des KPIs mais pour vous donner un exemple, un KPIs pour Jumia peut être le nombre de commandes passé à travers le site web.

Et vous, quels sont les points qui vous ont marqués ?

Ah oui, et pour répondre à la question de Jason N., Ollie Samwer dans une entrevue a dit, je cite : “The only point of our companies was to make lots of revenue, raise lots of money, and sell it or go public. More revenue growth meant we could raise more money and eventually sell the company. It’s all about raising more money. Profit don’t matter.

Comme on dit, à chacun ces problèmes.

source


Lectures recommandées :

  1. Inside the Clone factory :  “In an industry that celebrates innovation, the Samwers are not originators, but they are extremely effective in their chosen field: they see concepts that are working in the US or Asia and replicate the approach for new markets with high barriers of entry.”
  2. Oliver Samwer : “Ollie once wrote an email that said “I will die to win and I expect the same from you”
  3. The insanely successful career of Rocket Internet co-founder Oliver Samwer : “Rocket Internet is one of the most successful startup builders in the world. Oliver Samwer is seen as the driving force behind Rocket”
  4. How Jumia Is Adapting E-Retail To Africa : “In Africa, organized retail will never be as strong as in the US – there won’t be a Zara or Gap GPS -3.18% on every corner. So it stands to reason that the potential share of online retail can be significantly higher in Africa. “

Merci à Cassandra et Mikaïl pour avoir relu mon brouillon.

Photo de couverture by chuttersnap on Unsplash.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s