Agir à la hauteur de nos principes

” Souviens toi d’une chose. C’est bon d’avoir des principes, mais quand nos actions ne sont pas à la hauteur de nos paroles, on la boucle ” -Garami, The arms Peddler


Je suis en train d’achever ma lecture de Becoming Michelle Obama. Si j’écris ce court texte, c’est parce que l’un des passages m’a interpellé et je veux crystalliser ma réfléxion.

Tout le monde connaît Nelson Mandela, n’est-ce pas ? L’un des hommes africains qui a eu le plus d’impact au niveau social et politique de ces 50 dernières années ? Madiba, comme j’aime l’appeler, est-ce personnage un peu légendaire, qui grâce à une force peu commune a décidé d’aller en prison pour ses principes. Madiba a sacrifié 27 ans de sa vie, il n’a pas vu ces enfants, les enfants de ces enfants, et ces amis grandir et mourir. Pour la simple et unique raison qu’il croyait en un futur meilleur pour sa nation. Gars, c’est long 27 ans. C’est plus long que mon temps de séjour sur terre. Il y a 27 ans mon grand-frère venait de naitre. Vous pourriez me dire que je suis en train d’exagérer, il existe de nombreux prisonniers politiques et que Madiba n’est pas différent d’eux. Vous avez peut-être raison. Mais ce n’est pas la seule raison pour laquelle Madiba est Madiba.

Lorsqu’il est sorti de ces 27 années de prison, il a décidé, pour le bien de son pays, de ne pas se venger envers ses opposants. Après plusieurs années de travail forcé, après avoir été humilié et subit la perte de nombreux proches, ses objectifs sont restés les mêmes. Mettre fin à la ségrégation et réunifier la nation arc-en-ciel. C’est ce qu’il a fait. Je ne dis pas que tous ces choix ont été justes, et qu’il est parfait. Je pointe juste les faits : il a mené un combat pour l’indépendance et la fin de la ségrégation en Afrique du sud, son combat l’a mené à faire 27 ans de prison, en sortant de prison il est devenu président et ne s’est pas vengé.

Mais même, tous ça n’explique pas pourquoi Madiba est Madiba.

J’avais lu il y a quelques années conversation avec moi-même, un recueil des lettres et discours de Mandela. Dans l’une de ses lettres, Madiba racontait comment plusieurs membres du gouvernement lui rendaient fréquemment visite. On lui proposait des deals. Si il renonçait à son combat, le gouvernement en place acceptait de le libérer et lui donnerait une place dans son ministère; tout ce qu’on lui demandait c’était de faire quelques compromis sur ses principes. Il ne l’a pas fait.

Madiba est madiba parce qu’il n’a jamais abandonné. C’est le principe de tout bon shonen. Tu as un héros qui se lance dans une quête incroyablement difficile, rassemble autour de lui une équipe loyale, et qui malgré toutes les difficultés ne laisse jamais tomber ces principes jusqu’à réussir. Madiba me fait vite fait penser à Naruto qui une fois devenu Hokage n’a pas puni les méchants, mais a décidé pour le bien de Konoha de pardonner les traîtres. Yep, I said it. C’est la formule classique.

Mandela nous a montré que le changement prend du temps, pas deux ans, pas cinq ans ou même une vie. Il était prêt à mourir pour ces principes, confiant que même s’il n’était plus là d’autres personnes étaient prêtes à continuer son combat. Le sommes-nous ?

Beaucoup de jeunes adultes de mon age demandent du changement. Nous travaillons chacun dans nos industries respectives dans ce sens. Mais comment allons-nous réagir si demain on nous propose de détourner les yeux face à une injustice pour un montant élevé ? Si pour avoir ce contrat qui nous permettrait de vraiment impacter positivement la vie de milliers de personnes nous devons payer sur le coté un politicien véreux ? Est-ce que la fin justifie les moyens pour vous ?

Je me demande parfois si nous arriverons à être meilleurs que nos aînés. Je l’espère. Et si jamais nous commençons à nous égarer, car l’homme est homme et l’erreur est humaine, j’espère que nous pourrons compter les uns sur les autres pour nous tenir responsables face à nos manques de paroles.

Pour revenir à ma citation en début d’article, je préfère les gens qui la boucle. Les grands parleurs ont tendances à vite m’agacer.

Photo by John-Paul Henry on Unsplash

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s